Guide Complet Engrais Metrop (MR1, MR2, CALGREEN, MAM, AMINO Bloom et Root) | Pdf | MEGA

TELECHARGER LE GUIDE COMPLET EN PDF ICI

 

Extrait:

MAM:

Le MAM est un engrais liquide complet organo-minéral, ternaire (N – P – K), utilisable en foliaire
(agent mouillant incorporé).

Voici sa composition, éléments exprimés en % (P/V):

Comme nous en parlions dans la présentation de la gamme , le MAM de chez Metrop est un produit
très efficace et un peu à part.

Ce produit a été développé spécialement pour l’entretien de plants mères et la production massive
de boutures vigoureuses.

Une plante mère ne peut-être entretenue parfaitement avec un engrais basique de croissance,
même le meilleur du monde (MR1 par exemple … =) ).

A l’inverse, un engrais comme le Mam peut constituer un très bon engrais de départ pour les jeunes
plants et la reprise de boutures (car moins chargé en P par rapport à un MR1 que l’on appliquerait un
peu plus tard compte tenu de sa plus forte concentration, et parce que le Kelp est utile pour les
racines [->suite]).
Alors, quelles sont les différences entre un engrais de croissance et le MAM de chez Metrop? En quoi
le MAM est-il plus adapté aux plants mères qu’un autre produits… voyons cela.

Les plantes mères, sont coupées régulièrement puisque l’on prélève des boutures. Ces plantes mères
(PM) sont donc sujettes à un stress conséquent et doivent produire de nouvelles branches et
s’étendre en permanence. De plus, elles sont conservées plusieurs années, au cours desquelles le
même sort leur sera réservé.

Il y a donc ici la nécessité de déstresser la plante. Cela passe par un cocktail spécial de micro-
éléments de haute qualité, tous présents en quantité importante et de manière équilibrée.

La plante a donc les éléments nécessaires pour:

• déstresser
• continuer de croître
• assurer une réserve de nourriture suffisante dans les feuilles (dont se serviront les boutures pour se
nourrir et assurer un départ de racine et de croissance explosif, c’est pourquoi les vieilles feuilles des
boutures jaunissent).

En plus des micro-éléments de haute qualité et concentration, nous retrouvons dans le MAM, 27%
de Kelpak. Cet élément très couteux et efficace permet de classer le MAM dans la catégorie des bio-
stimulants.

Le Kelpak (ou Kelp), présent en grande quantité dans le MAM provient d’une algue marine naturelle
(Ecklonia Maxima). Beaucoup de fournisseurs d’engrais l’utilisent en infime quantité pour leur
booster de floraison (couleur vert clair). Cet élément contient des hormones naturelles de croissance,
comme l’auxine par exemple, c’est pourquoi il est si efficace dans le MAM destiné aux PM.

L’auxine intervient par exemple dans la création de racines (rhizogénèse), ce qui n’est pas négligeable
lorsque l’on s’apprête à prélever des boutures qui devront créer leurs racines.

L’auxine intervient aussi dans la croissance des organes végétatifs, elle stimule la pousse des
branches principales et rameaux secondaires à partir de l’apex, et donc, à partir du point de coupe
dans le cas d’un prélèvement de bouture (on les prélève sous un nœud généralement).

Pour toute ces raisons, MAM convient parfaitement à l’utilisation sur PM et boutures (par rapport à
tout autre engrais de croissance classique):

• stimulation des branches secondaires
• stimulation des racines
• stimulation de la pousse au niveau des bourgeons apicaux et axillaires.

Les proportions en macro-élèments ont également été modifiées. Ainsi, le traitement spécial pour les
PM permet d’avoir des plantes en bonne santé avec une nourriture adaptée, et donc de la même
manière des boutures en pleine santé.
Le MAM contient: 20% d’Azote (N), 20% de Phosphore (P), et 8% de Potassium (K).

Le Potassium (K) est présent en petite quantité, suffisante pour subvenir aux besoins de la plante qui
reste à l’état végétatif.

Quant aux proportions en N et en P, elles sont égales. Expliquons cela:

Il a souvent été remarqué sur des PM entretenues sans Metrop que des carences en Phosphore
faisaient rapidement leur apparition après plusieurs prélèvements de boutures (n’oubliez pas que le
P est aussi l’élément de base qui constitue les racines).

Il y a plusieurs raisons à une carence en P:

• température sous 20°C: le P tend à se solidifier
• pH supérieur à 6.5
• engrais trop peu concentré en P (en hydro, il est conseillé d’utiliser de l’acide phosphorique pour
l’entretien de PM).

Ainsi, la plante réagi face à cette carence. Elle change de l’Azote (N), en nitrite, qui est toxique et
cancérigène. Le nitrite est de couleur violette, tirant sur le rouge, lila. Les premiers signes de la
présence de nitrites sont donc bien évidemment les tiges et pétioles violettes.

Après plusieurs test de vaporisations foliaires en laboratoires, nous nous sommes aperçu qu’une
seule méthode permet de faire disparaître les tiges rouges, laissant ensuite place à un vert duveteux.

Pour se faire, il suffit d’appliquer à l’endroit concerné la même dose de N et de P, ce, en même
temps.

Autrement dit, lorsqu’une de vos plantes souffre d’une carence en P et que ses tiges et pétioles sont
violettes, il est recommandé d’appliquer le MAM en foliaire (cf. partie foliaire).A 3ml/L, deux
applications foliaires voire 3 dans la même semaine, espacées d’au moins 1 jour, permettent au
problème de s’estomper en 1 semaine.

Le MAM est comme vous l’aurez compris, un engrais puissant qui assure un départ de boutures
explosif (0.5mL/L en arrosage maxi), une croissance et un recouvrement du stress par les plantes
mères (0.5-1mL/L en arrosage; 3mL/L en foliaire).

C’est également le médicament idéal pour les plantes carencées qui affichent des tiges rouges, le
traitement est recommandé dès l’apparition des premiers symptômes (posologie ci-dessus).

Les gros producteurs apprécieront ce produit et les conseils suivants. L’expérience a montré que les
produits Metrop utilisés de manière adéquate dans un climat géré à la perfection permettent de
produire jusqu’à 300 boutures par semaine pour une surface d’1m², le tout, pendant 15-20 ans.

L’utilisation préconisée:
 AminoRoot: 0.8mL / L en racinaire
 Calgreen: de 0.2 à 0.4mL / L en racinaire
 Calgreen: 3mL/L en foliaire 1 fois par semaine
 MAM: de 0.5 à 1mL / L en racinaire
 MAM: 3mL/L en foliaire 1 à 2 fois par semaine

Attention, pour les cultivateurs en terre, MAM et Calgreen 3 fois par semaine grand maximum pour
les mêmes doses en racinaire, PH 5.8!!!

Le MAM est également un produit efficace pour rattraper les carences en N ou en P pendant la
floraison, carences qui, si elles ne sont pas traitées, affecteront de manière considérable le
rendement.

En floraison, une faible dose de MAM apporte un peu d’auxine contenu dans le Kelp. Utilisé à bon
escient, le produit facilitera un stretch puissant, et constituera un booster de floraison des plus
efficaces (augmentation de la production par multiplication des bourgeons, recul de la sénescence).

Pour rappel, l’auxine est synthétisée dans les apex, méristèmes (pousses à l’intérieur des bourgeons)
et les jeunes feuilles de bourgeons terminaux. L’auxine agit sur l’élongation cellulaire et la formation
de bourgeons (à faible dose uniquement, à forte dose, elle agit sur la création de racines et inhibe la
formation de bourgeons).

Vos PM apprécieront une pulvérisation de MAM après un prélèvement de boutures. Alors jardiniers,
à vos scalpels, et n’oubliez pas votre MAM xD.

1L de MAM = 1000 à 2500 L de solution

Publicités

Publié le 10/07/2013, dans Articles, Jardinage, et tagué , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s