Wii U: mise à jour

 Nintendo Wii U

 Déjà soumise à une mise à jour à son lancement, qui prenait tout de même une bonne heure, la Wii U n’a visiblement pas fini de nous surprendre. Une nouvelle mise à jour vient en effet d’apparaître ces derniers jours et elle n’est pas anodine.

Après le gigaoctet de la première mise à jour, qui avait mis une bonne heure à s’appliquer sur notre console le jour de sa sortie en France, une nouvelle mise à jour 2.1.0 vient de faire son apparition. Seulement, son application n’a cette fois pas été anodine, ce qui nous pousse à en parler de nouveau sur Les Numériques pour un petit « coup de gueule ».

En effet, lourde de plus de 600 Mo, cette mise à jour a cette fois mis plus de deux heures à s’appliquer sur notre machine ! Si l’intérêt de ces mises à jour est indéniable (amélioration de la stabilité, de la vitesse, etc.), on ne peut s’empêcher de penser aux nombreux joueurs qui doivent alors patienter jusqu’à plusieurs dizaines de minutes. De quoi en refroidir plus d’un.

La téléchargement en arrière-plan comme solution

Si le débit de notre modeste connexion était fatalement en cause, d’autant que des problèmes auraient été identifiés sur le réseau Free (notre cas) avec la Wii U, cela soulève tout de même un problème dans la gestion de ces mises à jour. Rien ne permet en effet de connaître la taille de ces mises à jour, ni d’estimer le temps qu’elles vont prendre avant de les lancer.

Fort de constat, nous vous conseillons donc de ne surtout pas tenter une mise à jour sur Wii U si vous espérez jouer dans l’heure suivante. Un conseil d’autant plus recommandable que la console se met à télécharger la mise à jour en arrière-plan si vous refusez la première proposition de mise à jour ! Dès lors, pourquoi ne pas proposer cette option à l’utilisateur dès le départ ?

Espérons donc que Nintendo se penchera sérieusement sur le sujet, afin de proposer des procédures de mise à jour moins contraignantes et plus sûres (certains utilisateurs ont vu leur console tomber en panne à cause d’une interruption de la mise à jour). En attendant, la difficile période de lancement d’une console se vérifie là encore et se sont, hélas, les utilisateurs qui en font les frais.

Précisons enfin que ces soucis de procédures de mises à jour ne sont pas exclusifs à Nintendo, on retrouve le même problème sur les autres consoles de salon, dans une moindre mesure cependant (màj moins volumineuses).

Publicités

Publié le 12/12/2012, dans Non classé. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s